Fleur de Purge Agrandir

Fleur de Purge

La Purge est le monument le plus connu de Wastburg. Elle affecte énormément la culture criminelle de la cité, et par voie de conséquence, celle des gardoches.

Plus de détails

16,00 €



WASF03

10 pièces disponibles

« On ne peut pas la manquer. Elle projette son ombre sinistre sur tout un quartier de la cité. Une bête malade qui suinte la maladie et affecte l’atmosphère, les humeurs et les mœurs, transformant ses habitants en bêtes avides de crime.

Mais son influence s’étend bien plus loin que ce quartier. Elle s’instille dans les consciences de tout Wastburgien. Elle marque les conversations et hante les esprits. Qu’elle soit la résidence d’un proche, un croque-mitaine qu’on promet aux adolescents qui ne sont pas sages, ou une source de cauchemars pour les enfants, la Purge impose son atmosphère inquiétante.

Elle a même réussi à imprimer sa marque dans la langue wastburgienne : il est aujourd’hui courant de parler de « graine de purge » lorsqu’on désigne un adolescent turbulent promis à un avenir de criminel. »

 

– Professeur Bertillon, Doyen de l’Université de Lettres,

in De la Purge et de son influence néfaste sur notre belle cité


La Purge est le monument le plus connu de Wastburg. Elle affecte énormément la culture criminelle de la cité, et par voie de conséquence, celle des gardoches.

Pour mieux vous la dépeindre, la voici présentée telle que la découvre une jeune bleusaille affectée chez les purgeards. Vous le suivrez lors de son accueil par le vieux Kazenik pour un cours accéléré sur les fleurs de purge, les tatouages qui décorent la peau des détenus ; puis par Marek pour un petit tour de la basse-fosse, la section des hommes de la Purge.

Un glossaire et un scénario, On est toujours le Loritain de quelqu’un.

  • Pagination : 64 pages
  • Couverture souple
  • Écran du meneur de jeu vendu séparément
  • Quels dés (vendus séparément) pour jouer ? d6
  • Le sabir de la Purge
    L'argot de la Purge est d’abord parlé par les détenus, qui pensent être incompréhensibles des matons. Ses expressions se mêlent ensuite inévitablement à l’argot du quartier au rythme des entrées et des sorties.

Jeux ou suppléments dans la même catégorie

  • Wastburg
  • Et la Nuit résonnera de 1000 crimes
  • Droits dans leurs bottes
  • L’Opéra de quat’gelders
  • Je suis Karly
  • Sous les pavés, la fange !