Pythagore, l’Ombre annoncée par la Pythie Agrandir

Pythagore, l’Ombre annoncée par la Pythie

Ce livret présente une figure mythique du passé, un héros comme vie antérieure pour une Trinité ! Il concerne Pythagore, le célèbre philosophe et savant grec.

Plus de détails

9,90 €



TRIV11

18 pièces disponibles

Découvrez l’Histoire secrète des figures du monde de Trinités, dotez votre Trinité de pouvoirs inédits et vivez des aventures contemporaines en lien avec ces temps anciens. Ce livret présente une figure mythique du passé, un héros comme vie antérieure pour une Trinité ! Ainsi, un joueur peut singulariser son personnage, tant en termes de background que de règles. Une même Vie antérieure ne peut bien sûr être choisie que pour un seul personnage d’une même table de jeu.

 

Ce fascicule concerne Pythagore, le célèbre philosophe et savant grec.

 

Philosophe, mystique, mathématicien, astronome, initié, thaumaturge… Pythagore était un grand esprit. Cependant, ce que nous connaissons de sa vie ne nous a été transmis que par des écrits rédigés des siècles après sa mort. Des doutes persistent donc sur maints éléments de sa biographie. Il est même des historiens pour remettre en cause sa paternité du théorème qui porte son nom ! Le récit qui suit doit donc se lire au conditionnel.

 

De l’élève…

Pythagore nait sur l’île de Samos, en Grèce, vers 580 av. J.-C. Étymologiquement, son nom signifie « celui qui a été annoncé par la Pythie ». En effet, l’oracle de Delphes prédit au père de Pythagore qu’il va avoir un fils suprêmement beau et sage, un véritable bienfaiteur de l’humanité.

Après une adolescence dont on sait peu de chose, Pythagore voyage et rencontre de nombreux maîtres. Sa première initiation a lieu alors qu’il n’a que 18 ans. Auprès de son oncle, le philosophe Phérécyde de Siros, il apprend que l’âme des hommes est distincte de leur corps, et qu’elle leur survit après la mort. Pythagore met cet enseignement en pratique en découvrant qu’il a déjà vécu plusieurs vies. 

Après cette étape fondatrice, Pythagore multiplie les apprentissages. En Phénicie, les hiérophantes lui apprennent leurs secrets. À Memphis, les prêtres égyptiens lui enseignent la géométrie et l’astronomie, avant de lever le voile sur leurs mystères. Pythagore poursuit son périple à Babylone, où il est reçu par des mages, voire Zoroastre lui-même. Et ce n’est que le début, la tradition lui attribuant encore bien des voyages en Crète, en Thrace, à Delphes, etc. 

 

… au maître

Pythagore finit par retourner dans sa patrie pour, à son tour, devenir professeur. Malheureusement, ses discours ne plaisent pas au dirigeant de Samos. Le tyran le contraint à quitter l’île. C’est à Crotone, dans l’Italie actuelle, que Pythagore parvient finalement à fonder sa première école.
Ses thèses prennent alors leur essor. Le philosophe devient un personnage public très écouté.
Fort de son succès, il crée plus de dix écoles dans la région. Des centaines de disciples se pressent pour entrer dans ces fraternités à la fois scientifiques, religieuses, politiques et philosophiques. Leur rayonnement est tel que ce sont les élèves, appelés Pythagoriciens, qui administrent la cité de Crotone. Au faîte de sa gloire, Pythagore est comparé par un de ses fervents disciples au dieu hyperboréen Apollon, dispensant ses dons de divination et de guérison.

Ce succès n’est pas sans ombre. Pythagore, profondément attaché à l’idée de gouvernement par une élite, se heurte à des soulèvements populaires inspirés par des orateurs démocrates.
Ces émeutes mènent à une guerre entre les cités de Crotone et de Sybaris. Les aristocrates l’emportent et rasent purement et simplement la ville rebelle.

C’est finalement un noble aigri qui provoque la chute de Pythagore. Humilié par le rejet de sa candidature à suivre les enseignements du maître, il pousse le peuple à se révolter contre les Pythagoriciens. La maison où les philosophes s’étaient réunis s’embrase. Selon ses différents biographes, Pythagore meurt dans l’incendie ou lors de sa fuite. Privées de leur fondateur, les écoles pythagoriciennes déclinent. Pourtant l’héritage du « premier des philosophes » perdure au travers de Socrate et Platon.

  • Pagination : 32 pages
  • Couverture souple
  • Écran du meneur de jeu vendu séparément
  • Quels dés (vendus séparément) pour jouer ? d12

Jeux ou suppléments dans la même catégorie

  • Musashi, la Légende aux deux sabres
  • Cuchulainn, le Chien du forgeron
  • Cortès, le Conquistador
  • Cassiopée, la Reine de Saba
  • Jason, le Quêteur de la Toison d’or
  • Hassan Ibn Saba, le Vieux de la montagne
  • Flamel, le Maître alchimiste
  • Imhotep, l’Enfant de la maison de l’or
  • Le Chevalier d’Éon, l’espion du Secret du Roi
  • Mary Tempête, la Pirate des Caraïbes
  • Sun Wukong, le Roi des singes
  • Pouvoirs - Vies antérieures - 1
  • Pouvoirs - Vies antérieures - 2
  • Beowulf, Le Loup des Abeilles
  • Mata Hari, l'Œil du jour
  • Tesla, le Prince de la Foudre
  • Amaterasu, la Déesse du Soleil Levant
  • Demetrios, le Fondateur de la Bibliothèque d'Alexandrie
  • Gilgamesh, le Quêteur de l’Immortalité